SG1 la rechute

Notre équipe fanion enchaînait son deuxième match à domicile contre St-Egrève dans le cadre du 1er match retour.

Après la victoire et l'enthousiasme retrouvé face à Rhône-Eyrieux, on attendait une même envie collective et un même investissement de la part de tous les joueurs.

Le début de première mi-temps nous est complètement favorable : 5-0 en l'espace de 6 minutes. Un temps mort de l’entraîneur adverse remet l'équipe adverse dans les rails pour leur permettre de revenir à 5-4.

St-Egreve revient à 1 but à la 15ème minute mais nous continuons de poser le jeu et de jouer "juste".

Les solutions apportées par les tirs de loin de Max LAMENA, les arrêts de Mathieu LEFRANC, le jeu au poste de pivot d'Axel VALENDRU pose des difficultés à St Egreve. 11-7 à la 18ème.

Notre machine s'enraye soudainement... L'adversaire fait preuve d'une motivation bien supérieure à la notre, la qualité de notre jeu offensif de cette première période, s'écroule. Nous prenons des contre-attaques avec un repli défensif quasi-inexistant... Ainsi, l'adversaire recolle et passe devant d'un but à la mi-temps 16-15 malgré un dernier arrêt à bout portant de Mathieu LEFRANC.

La seconde mi-temps sera quasi identique à cette fin de première mi-temps, le jeu "bien huilé" n'est plus.

On recherche des solutions individuelles trop rapidement, cela donne l'occasion à St-Egrève de se détacher et de prendre 6 buts d'avance à la 48ème.

Les stricts sur les joueurs adverses et les erreurs offensives nous permettent de recoller à la 54ème mais nous n'arrivons pas concrétiser les deux ballons que nous avons pour revenir à 2 buts d'écart. La fin de match est en roue libre pour St-Egrève qui au final s'impose avec un écart de 6 buts.

Espérons que les semaines à venir sans compétition vont nous permettre de récupérer des blessés et de réagir mais un gros morceau arrive : Loriol à l'extérieur alors que cette équipe est seconde au classement et que nous avions gagné le match aller d'un petit but grâce à un arrêt à la dernière minute sur un pénalty.

#remobilisation

#SPHB
#GrandirEnsemble